Mes 21 jours en solo en Thaïlande

J’ai fait plusieurs recherches, j’ai parlé avec plusieurs personnes avant de finalement, prendre mon courage à deux mains et décider de partir seule pour la Thaïlande. J’avais toujours avec moi le numéro et l’adresse de l’ambassade et du consulat du Canada en Thaïlande. Aussi, j’ai réussi à obtenir au médecin de voyage (au Canada) un carnet avec les cliniques santé reconnues ainsi que les mesures d’urgence en cas de maladie grave. Pour moi, c’était des précautions importantes à prendre, mais que je n’ai pas eu à utiliser.

Quand j’ai pris la décision de partir seule en Thaïlande, mes parents m’ont accompagné pour trouver une agence de voyage auquel je pouvais me fier en cas de problème. Cette agence française, Ethika Siam, fait des voyages sur mesure selon mes intérêts. Puisque je voulais avoir une autonomie et indépendance le plus possible, Ethika Siam a simplement organisé des activités pour découvrir, à mon rythme, la culture de la Thaïlande. C’est une des meilleures décisions que j’ai prise! J’ai pu découvrir tellement grâce à Ethika Siam! Le service est A+ et la disponibilité pour les questions est rapide! Je vous encourage aussi à les suivre sur les réseaux sociaux comme Instagram.

Bien que je voyageais seule, j’étais toujours accompagnée de jeunes voyageurs que je rencontrais quotidiennement. Mon voyage m’a permis d’explorer une culture vivante de l’Asie et de rencontrer une panoplie de jeunes voyageurs comme moi et des locaux incroyables.

Pour le voyagement d’un endroit à l’autre, veuillez lire l’article ‘Moyens de transport en Thaïlande’ (qui sortira sous peu).

Bangkok (Jours 1 à 5)

Arrivée dans la grande ville, j’avais pris un chauffeur qui m’apporte de l’aéroport à mon hôtel. Je me suis installée dans le quartier financier, où mon hôtel se trouvait, pour la première nuit: Le Marvin Suites. Situé un peu loin des grands centres d’attraction, mon hôtel était parfait pour mettre les pieds à Bangkok. Les gens étaient très gentils et m’ont expliqué comment le transport fonctionnait, où étaient les attractions, etc.

Ma première journée a été calme puisque j’ai marché près de l’hôtel pour explorer, j’ai mangé du street food pour la première fois (super épicé!) et j’ai dormi (en raison du grand décalage horaire). Cette sieste a été merveilleuse puisque je n’ai pas ressenti la fatigue du décalage horaire du tout par la suite.

Après ma première nuit, j’ai goûté aux auberges de jeunesse. Une expérience que j’ai assez aimé vivre et qui a contribué à mon plaisir de ce voyage (voir Mon expérience avec les auberges de jeunesse pour connaître où je suis restée en Thaïlande).

Comme expérience à Bangkok, j’ai adoré où je dormais pour le reste de l’expérience à Bangkok. C’était un quartier plus calme, près du BTS (leur moyen de transport qui est très efficace!) donc je pouvais voyager facilement dans la ville. Pour plus de précision sur mes activités préférées, voici Suggestion! 5 activités à ne pas manquer à Bangkok.

Le spectacle Siam Niramit

J’ai commencé mon excursion de la grande ville avec un spectacle en soirée: Siam Niramit. Excellent!! Je dois dire que lorsque j’ai su que j’allais à un spectacle, je n’étais pas 100% certaine de ce que j’allais voir. En entrant, il y avait un buffet relativement bon. Un pré-spectacle était planifié avant le grand spectacle en salle. En attendant, il y a aussi la possibilité de visiter des répliques de villages typiques des différentes régions de la Thaïlande. Fascinant! J’ai appris d’ailleurs comment ils fabriquent la soie. Le spectacle étant stupéfiant! Les effets spéciaux incroyables. Aucune photo n’était acceptée à l’intérieur de la salle.

Une balade sur le Khlong pour découvrir le quartier Thonburi

Le lendemain matin, j’ai pris le taxi pour me rendre à mon activité de la journée: Une balade à longtail boat sur le Khlong pour découvrir le quartier Thonburi. À ce moment, je dois dire que je n’ai aucune idée d’où je suis si j’avais à me situer sur une carte. Je m’amuse! C’est beaucoup plus calme et j’observe les fleurs, le son des oiseaux, les poissons, l’eau… J’ai visité une ferme d’orchidées, un marché flottant de Wat Sapan et un grand marché flottant de Ladmayom. Une belle journée! En fin de journée, je suis allée au gros marché Chatuchak (seulement la fin de semaine). C’est immense!

Une balade à vélo et la visite de temples

Ma troisième journée a été occupée surtout dans la partie plus touristique de Bangkok. J’ai commencé ma journée avec un tour de vélo avec Co Van Kessel. J’ai pris le ‘Co Classical’ qui est d’une durée de 3 heures. J’ai visité plusieurs quartiers de Bangkok dont le quartier chinois et plusieurs temples. Les guides étaient toujours très souriants et aimables (comme tous les locaux que j’ai rencontrés en Thaïlande!). Près de Co Van Kessel, il y a un port (Si Phraya Ferry Pier) et j’ai décidé de prendre le bateau pour me rendre vers le Grand Palais et Wat Pho. Ce sont des endroits TRÈS touristiques. Les consignes quant au code vestimentaire sont assez strictes. Il y a des magasins à proximité pour trouver des vêtements propices à la visite. J’ai d’ailleurs dû m’acheter une jupe longue pour cacher mes chevilles (vu que j’avais seulement un pantalon sport aux genoux).

La maison de Jim Thompson

La dernière activité payante que j’ai fait à Bangkok était la visite de la maison de Jim Thompson. Grâce a une visite guidée, en français, j’ai pu mieux comprendre les splendeurs de sa maison. Jim Thompson est devenu très riche grâce à la soie. Attention! Les souvenirs sont très dispendieux, mais très beaux!

Les centres d’achat

À Bangkok, il existe plusieurs gros centres d’achat selon nos besoins et notre budget. Le centre d’achat MBK a été, pour moi, un coup de cœur. J’y ai acheté une camisole avec un mandala d’éléphant, une veste sport et des savons biologiques (avec pierre ponce inclue – que j’ai utilisés le reste de mon voyage). Ces morceaux m’ont été bien utile pendant le reste de mon voyage!

Lopbury et Ayutthaya (Jours 6 à 9)

Pour me rendre à Lopbury, j’ai acheté un billet de train, la journée même, à la gare de Bangkok. Puisqu’il n’y avait plus de place en 2e classe, j’ai dû prendre un billet en 3e classe pour 28 bahts. Le trajet est direct et dure 3 heures. J’ai adoré mon expérience en 3e classe! À chaque station de train, des Thaïlandais circulent dehors pour vendre de la nourriture aux passagers. On paye et on prend à travers la fenêtre.

Pour voir plus précisément ce que j’ai fait à Lopbury et Ayutthaya, voici un article à lire: Les temples du centre de la Thaïlande: Lopbury et Ayutthaya

Lopbury

J’avais vu en ligne qu’il y avait la possibilité de voir des singes à Lupbury. En fait, c’est la raison pour laquelle j’ai voulu visiter cette ville. Mais en fait, j’y ai découvert bien plus qu’un simple arrêt pour voir des singes! Tout près de la gare de train, il y a un temple qui abrite des centaines de singes! 6-7 personnes seulement aient présentes avec moi dans ce parc-ruine-temple.

Une fois sortie du temple, j’ai continué ma marche et j’ai vu un parc: Wat Phra Si Ratana Mahathat. Un parc avec plusieurs ruines. Tellement calme et paisible. J’y suis resté un bon moment. On dirait que je ne réalisais pas que le matin même, j’étais à Bangkok dans le gros bruit et que maintenant, je suis au calme et j’entends le bruit des oiseaux!

Ayutthaya

Prendre le train de Lopbury à Ayutthaya était une petite heure pour 20 bahts, où j’y ai passé 2 nuits. Pour visiter les majestueux temple d’Ayutthaya, je suggère de louer un vélo ou un scooter. Moi, j’ai marché. Beaucoup. Beaucoup trop! Je me suis même perdue – évidemment. J’ai alors pris un scooter taxi qui m’a apporté à destination. Assez sécuritaire comme moyen de transport. Armez-vous de crème solaire, de lunette de soleil et de chapeau! J’ai dû m’en acheter un à 220 bahts avec la chaleur intense. Un bon achat que je ne regrette pas du tout (pour ce voyage et les prochains!).

Beaucoup de ruines. Énormément!

C’est quand même une très belle ville.

J’ai pris un tour de bateau, ma deuxième soirée, pour 200 bahts. Un tuktuk, inclus dans le prix, venait me chercher à l’auberge jusqu’au quai. Nous avons visité 3 autres temples le long de la rive. J’ai trouvé ce tour de bateau en marchant en ville. Plusieurs endroits offrent des excursions d’une journée et j’ai décidé de faire celle-ci.

Chiang Mai (Jours 9 à 14)

De Ayutthaya à Chiang Mai, c’est 10 heures de train. Quand j’ai booké le billet de train j’avais le choix: un voyage de jour ou de nuit. J’ai pris le train de jour donc j’ai perdu une journée dans le train. Pour moi, étant seule, c’était la solution la plus sécuritaire. Je suis arrivée à destination vers 19h30.

Arrivée à l’auberge, je rencontre deux Américaines avec qui je me lie d’amitié pour les prochains jours. L’auberge où je suis restée était pleine! J’ai eu la chance de rencontrer une panoplie de personnes venant des quatre coins du monde et de faire des activités avec eux. Enfin un peu de sociable!

En me promenant seule dans les rues de Chiang Mai, je voyais plusieurs massages de pieds avec petits poissons. Je l’ai donc essayé! Comme c’est chatouillant! J’ai été bien impressionnée aussi de voir un Hard Rock Café. Je n’y suis pas entrée. J’ai passé une soirée assise dans un petit marché extérieur à manger mes spring rolls (qui étaient super bons!).

Sortir à Chiang Mai

Vu que je suis arrivée en soirée, j’ai commencé ma visite de Chiang Mai par ce qui se passe en soirée. Je suis allée à Zoe In Yellow (à deux reprises) et Spicy. Cette longue fin de semaine était dédiée à une fête religieuse Bouddhiste donc les bars ferment à minuit et aucun alcool n’est servi pour le reste de la fin de semaine (7-8-9 juillet 2017). Ça allait s’annoncer comme une fin de semaine bien calme 🙂

Avec des personnes rencontrées à l’auberge, nous sommes allés voir un spectacle des LadyBoy au Chiang Mai cabaret show, qui, ma foi, sont exceptionnelles! Tout un spectacle haut en couleur.

Pour ma dernière soirée à Chiang Mai, avec le même groupe, nous sommes allés voir du Muay Thai. Les billets étaient abordables puisque c’était un plus petit stade au Thaphaeo Boxing Stadium. Il y a eu plusieurs rondes et j’ai pu apprendre ce que le Muay Thai consistait!

Un cours de cuisine

Bien entendu, on ne peut pas aller en Thaïlande sans prendre un cours de cuisine. Ce cours a été trouvé grâce à mon agence de voyage. J’ai eu le voyagement entre l’auberge et le cours inclus dans mon prix.

J’ai eu la chance de faire un cours de cuisine, en soirée, à Khroua Baan Thai. Au préalable, je devais choisir les menus que je voulais préparer. Je ne savais pas trop quoi faire donc j’ai choisi au hasard et je n’ai pas été déçue! En plus de la préparation, j’ai eu droit à un spectacle offert et un livre de recettes (que je garde bien précieusement avec moi).

J’ai adoré cet endroit très chaleureux. Tous les cours sont offerts en français puisque le propriétaire est français et marié à la dame, Pook, qui est merveilleuse!

Une marche guidée dans la jungle de Chiang Mai

En marchant à Chiang Mai, j’ai vu plusieurs dépliants avec des activités disponibles. Puisque j’avais une journée libre, je voulais m’inscrire à une marche guidée dans la jungle. J’ai pris un dépliant et je l’ai apporté à la réception de mon auberge de jeunesse pour que la dame à l’accueil appelle pour moi. Une chance qu’elle était là puisque c’était un scam. Morale de l’histoire, il faut faire attention à ce qu’on prend sur le bord de la rue!

Bien heureusement, elle m’a présenté plusieurs activités que l’auberge supporte. C’est de cette façon que j’ai pu choisir quelle marche/hike je voulais faire. La compagnie est venu me chercher à l’auberge pour me rendre au point de départ de la marche.

Nous étions 4 à faire cette marche, avec un guide thaïlandais. La première partie était plus facile (1h30): nous sommes allés visiter une grotte et avons pu voir des chauffe-souris. La première partie s’est terminé à une chute où je pouvais me rafraîchir pour une bonne heure. Pour la deuxième partie (2h30), nous étions 2 personnes et le guide (les deux autres avaient un nouveau guide et restaient plus de temps à la chute). Beaucoup plus intime et j’ai pu tellement en apprendre sur la culture thaïlandaise en région! C’était fascinant!

La marche était beaucoup plus difficile, j’avais souvent besoin de reprendre mon souffle. C’était parfait, c’était ce que je voulais. À la fin de la marche, le guide nous a expliqué plusieurs arbres à fruits qui poussaient dans la nature autour de nous (dont les bananiers qui sont partout!). C’est à ce moment que j’ai goûté le litchi. Je n’ai pas arrêté de manger du litchi jusqu’à la fin de mon voyage!

Une visite dans un sanctuaire d’éléphants

Alors ça, c’était le summum de mon expérience en Thaïlande! L’activité a été réservée par mon agence. C’était au Elephant Jungle Sanctuary.

Attention: ne jamais monter au dos des éléphants. Cette pratique n’est pas éthique.

J’ai eu ici un mélange dans mon horaire donc je n’ai pas pris le transport suggéré pour me rendre (longue histoire), mais seulement au retour. Je suggère d’avoir son maillot de bain, du linge court (shorts de préférence – j’avais des pantalons de lin beige: erreur) et du linge de rechange.

Arrivée à destination, il y avait plusieurs éléphants et éléphanteaux. Nous pouvons les nourrir avec les bananes, apprendre sur leur histoire et ensuite nous avons pu les laver dans un bain de boue. Cette expérience était vraiment mémorable!

Les temples de la Rose du Nord

Cette excursion a été planifiée avec l’agence de voyage. J’ai beaucoup aimé cette partie qui était en fait un tour guidé privé des temples à Chiang Mai: Wat Chedi Luang et Wat Phra Singh. Un bon repas était inclus et grâce à mon guide, j’ai pu essayé un repas traditionnel délicieux, dans un grand marché: Warotot.

L’avantage avec les visites guidées ainsi est principalement que le guide répond à mes nombreuses questions, me partage la culture thaïlandaise et me fait vivre une minime partie de la vie d’un local.

Koh Tao (Jours 14 à 21)

Une semaine inoubliable.

Il faut dire que je devais rester seulement 5 jours à Koh Tao pour faire mon cours de plongée. J’aimais tellement l’ambiance de Koh Tao, que j’ai prolongé mon voyage de 2 jours plutôt qu’aller à Phuket. J’y suis donc resté 7 jours.

Mon arrivée à Koh Tao s’est fait en douceur. J’ai tout de suite trouvé mon école de plongée où j’allais y passer la prochaine semaine à apprendre ce sport. Mon choix d’école s’est arrêté au Crystal dive. Je trouvais qu’il y avait de bons avis et de bons commentaires. Aussi, je voulais trouver un endroit où je pouvais y héberger le temps de mes cours. Cet endroit, selon mes besoins, était parfait.

7 jours plus tard, je me retrouve certifiée pour plonger jusqu’à 30 m.

J’ai conclu mon voyage de 21 jours avec un souvenir qui restera gravé à vie: un tatou en bambou. Je me suis fait faire un flocon de neige (pour le Canada), avec le symbole de la protection dans le centre et un triangle à l’envers (qui signifie l’eau pour Koh Tao). Une flèche traverse le flocon pour signifier que j’ai énormément grandi depuis les 3 dernières semaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s